Accueil Situation Découverte Histoire Vie locale Archives actualité village
                  Pour nous contacter

Tel : 05 62 65 97 06 
Fax : 05 62 65 97 06 
Mail : castelnau.barbarens@wanadoo.fr
                 Pour nous contacter

Tel : 05 62 65 97 06
Fax : 05 62 65 97 06
Mail : castelnau.barbarens@wanadoo.fr
E-mail: castelnau.barbarens@wanadoo.fr

Se situer

bulletin

Télécharger

Scripts javascript : Aperçu



Initialisation
Scripts javascript : Aperçu



FERMER.
Né le 15 avril 1801 (25 floréal an IX de la république), il était le plus jeune d'une famille de cinq fils.
Son enfance se déroula dans la vieille propriété de Lapoucouroue, berceau de ses ancêtres depuis
plus de trois siècles. Son père deviendra officier de l'état civilEt un de ses parents fut maire de St Guiraud de 1810 à 1015.
Après de bonnes études au collège d'Auch, il suivit à Toulouse des études de droit et obtint sa licence en 1829.
Serviable et désintéressé il donnait volontiers des consultations juridiques aux paysans et villageois
qui pour le remercier lui remettaient haches de pierre, médailles antiques, os et coquilles qu'ils trouvaient dans leurs terres.
Un jour un paysan apporta à Lartet une grande dent fossile trouvée sur les coteaux . Son esprit curieux etinvestigateur
ainsi que la lecture des publications de Cuvier( paléontologue 1769-1832) l' aidèrent à étudier cette découverte.
Il assista en 1834 aux fouilles de Sansan. Dès l'année 1837, les découvertes sensationnelles de Lartet avaient attiré
l'attention des géologues du monde entier.
En associant la date de l'apparition de l'homme à celle du singe, Cuvier avait préparé inconsciemment un grand
retentissement à la découverte du singe fossile de Sansan. Il fallut désormais admettre que notre espèce était vielille
de plusieurs centaines de milliers d'années.
Edouard Lartet donna l'essor à une science nouvelle : la paléontologie humaine.
S'élevant seul à la hauteur des grands chercheurs de XIX siècle, il met trente ans à chercher et enfin à découvrir
la preuve de la contemporanéité de l'homme et d'espèdes animales aujourd'hui disparues.
Professeur de paléontologie au muséum d'histoire naturelles de Paris, membre de l'institut gélogique de Vienne,
de la société géologique de Londres et autress académies savantes, Edouard Larter meurt le 21 janvier 1871 dans sa propriété
de La Bernisse à Seissan.

En 1971 pour le centième anniversaire de son décès, la société archéologique du Gers organisa divers hommages.
A cette occasion une plaque commémorative fut dévoilée sur sa maison natale de Lapoucouroue à
Castelnau-Barbarens où vit actuellement la famille Despiau.


Edouard LARTET